Qu’est-ce qu’un père ? – 1ère journée en ligne de la Zone Plurilingue de l’IF-EPFCL

Le forum d’Athènes a proposé de mettre au travail cette question car d’une manière ou d’une autre elle est au centre de l’expérience analytique du fait qu’elle implique, pour chaque sujet, un rapport référentiel qui renvoie à la particularité de la fonction paternelle.

Le père qui a gardé une certaine place aux constructions freudiennes est lié toujours au complexe de castration qui n’est pas un mythe du père mais un os, comme disait Lacan, soit un réel qui ne doit rien au père fouettard[1].

En ce sens, la problématique œdipienne se centre sur la façon dont le sujet va se situer par rapport à la fonction du père qui se présente au croisement de trois aspects : père symbolique, père imaginaire et père réel. Du père de la horde primitive de Totem et Tabou au père séducteur, et ensuite jusqu’au père Daddy cool et les versions du père moderne et son rôle dans la famille contemporaine on retrouve la projection d’une série des lectures d’un savoir sur le père qui remet éternellement sur le chantier différentes interprétations sur la vie psychique du sujet. Les analyses successives de la place qu’il entretient un père dans une fonction paternelle assumée ou non par sa position, s’inscrivent dans l’histoire des réélaborations de la question du sujet père et portent à des conséquences qui peuvent retentir sur plusieurs générations. La pluralité des noms du père et la recherche théorique en ce qui concerne sa place touche à une vérité qui n’est pas en dehors d’une action individuelle et de prises de position dans une communauté quelle qu’elle soit.

En renouvelant la question lors de notre première journée plurilingue, on met en avant la question du désir de sa transmission car

Le rapport de loi au désir est si étroit que seule la fonction de la loi trace le chemin du désir. Le désir en tant que désir pour la mère est identique à la fonction de la loi. C’est en tant que la loi l’interdit qu’elle impose de la désirer, car, après tout, la mère n’est pas en soi l’objet le plus désirable. Si tout s’organise autour du désir de la mère, si on doit préférer que la femme soit autre que la mère, qu’est-ce que cela veut dire ?- sinon qu’un commandement s’introduit dans la structure même du désir. Pour tout dire, on désire au commandement. Le mythe de l'Œdipe veut dire que le désir du père est ce qui a fait la loi...

Jacques Lacan Le séminaire livre X, L’angoisse, p. 126.

A propos du père, qui en principe n’est pas une équivoque, on peut avancer que ce qui entre en jeu dans l’analyse du terme n’est pas l’analyse de quelqu’un en tant que père mais l’interprétation analytique dans le sens que donne Lacan dans le texte qu’il a appelé L’Etourdit qu’il est entièrement construit sur ce fondement. La phrase qui sert d’entrée, Qu’on dise reste oublié derrière ce qui se dit dans ce qui s’entend, à la fois dit ce qu’elle dit et sert d’objet grammatical pour la vérification du fait même qu’elle énonce : c’est très précisément la fonction de l’interprétation dans l’analyse. Elle vise la restitution du dire oublié et ce qui s’ensuit, car la racine de l’étiologie de la névrose reste la même : une passion d’être qui conduit le sujet à méconnaître son propre manque à être tel qu’il s’inscrit dans ses créations morales, légales, politiques, religieuses, voire scientifiques. On va tenter de saisir comment on se pose la question au point où nous en sommes et comment se déroule à l’heure actuelle l’organisation de notre civilisation fondée sur la mise en désuétude de la forme patrilinéaire de la famille, assez présente au discours des différentes formes familiales qui sont en train de se constituer.

[1]Colette Soler, L’inconscient réinventé, p.160

Stylianos Moriatis

COMMISSION SCIENTIFIQUE

Stylianos Moriatis (Responsable de la journée)
Maria Koukoumaki, FCL Athènes
Katerina Karagianni, Forum d’ Athènes
Begum Topaloglu, FCL de Turquie
Cynthia Jabbour, FCL du Liban
Anna Wojakowska-Skiba, FCL de Pologne
Ioana Ciovarnache, FCL de Roumanie

COMMISSION D'ORGANISATION

Dionisios Bratis (Responsable c.o.)
Georgios Giakoumakis
Katerina Karagianni
Evangelia Kommata
Anna Christodoulaki
Dora Karadima

Fichiers de la conférence

Prelude, FCL Athènes

Prelude, Forum d'Athènes

Prelude, FCL de Pologne

Prelude, FCL de Turquie

Prelude, FCL du Liban

Programme horaire

11:00 - 11:15
Salutations
Stylianos Moriatis, Responsable de la journée
George Giakoumakis, Délégué du Forum d’Athènes

1ère Table - Moderation par : Panos Seretis

11:20 - 11:35
Qu’est-ce qu’un père…veut d’une femme ?
Radu Turcanu
11:35 - 11:50
Pourquoi pas Œdipe?
Jan Tkaczow
11:50 - 12:05
Position du père par rapport au désir de la mère
Anna Christodoulaki
12:05 - 12:20
Un père-version symptôme
Zehra Eyrouk
12:20 - 12:40
Discussion

Conférence - Moderation par : Maria Velissaropoulos

12:45 - 13:45
Collete Soler: “Une autre malédiction”
13:45 - 14:00
Débat

2ème Table - Moderation par : Anna Wojakowska–Skiba

15:05 - 15:20
Qu’ est- ce qu’ un père?
Marcin Piotrowski
15:20 - 15:35
«…le père du nom ?»
Diego Mautino
15:35 - 16:00
Un père entre Caïn et Abel - Quel père?
Simay Karakaş
16:00 - 16:20
Discussion

3ème Table - Moderation par : Sahar Yacoub

16:35 - 16:50
Le Nom-du -Père : Un autre nom du sujet
Evangélie Kommata
16:50 - 17:05
Une triangulation souffrante
Elie Helou
17:05 - 17:20
Moins d’un père
Özgür Öğütcen
17:20 - 17:35
L’ab-sens du père
Stylianos Moriatis
17:35 - 18:00
Discussion

18:00 - 18:30
Clôture – Annonce de la prochaine journée
Dionysis Bratis, Responsable du comité d'organisation
Mounir Chalhoub, Représentant de la zone plurilingue

Réserver l’événement

Ticket simple (20 €)
Disponible Billets: Illimité
Le billet de Ticket simple (20 €) est épuisé. Vous pouvez essayer un autre billet ou une autre date.

Date

15 Mai 2021

Heure

Journée entière

Heure locale

  • Fuseau horaire : America/New_York
  • Date : 15 Mai 2021
  • Heure : Journée entière

Virtual Event

Organisateur

Le Forum d'Athènes
S'INSCRIRE
QR Code